Le secours d'urgence

Votre barre d'outils Augmenter la taille de la police (grande).Diminuer la taille de la police (petite).Augmenter les contrastes en inversant les couleurs.La mise en forme courante correspond à celle par défaut. Pour imprimer le document, utilisez les fonctionnalités de votre navigateur. Envoyer à un ami

Le secours d'urgence est une mission partagée avec tous les acteurs de l'AMU (aide médicale urgente) et la doctrine opérationnelle repose sur le concept de la réponse graduée (intervention de secouristes, d'infirmiers, de médecins).

Ces missions du secours d'urgence sont définies par l'article L.1424-2 du code général des collectivités territoriales et par l'article 2 de la loi du 6 janvier 1986.

Au quotidien, un officier du SSSM est présent au centre opérationnel départemental d'incendie et de secours (CODIS). Il intervient comme conseil et renforce l'interface avec le médecin régulateur du centre 15 (SAMU) .

En cas d'activation du « CODIS crise », un officier du SSSM assure la montée en puissance du SSSM et le suivi du bilan de la chaîne médicale de secours.

En vue d'améliorer l'efficacité et la cohérence des secours, les prises en charge sont standardisées pour les secouristes, les infirmiers et les médecins.

La paramédicalisation des véhicules de secours et d'assistance aux victimes permet de prodiguer des soins par les infirmiers sapeurs-pompiers habilités et formés agissant sous protocoles de soins d'urgence sous la responsabilité d'un médecin chef.

Des véhicules sont spécifiquement affectés aux missions des médecins et infirmiers sapeurs-pompiers (VSM : véhicule de secours médical). Ces VSM disposent d'un équipement médical d'urgence et de réanimation adapté aux exigences médicales

En cas de catastrophe : le personnel de santé et de secours médical est partie prenante dans la chaine médicale des secours.

Le SDIS de l'Isère s'est doté d'équipements spécialisés pour les interventions impliquant de nombreuses victimes :

  • Postes médicaux avancés (PMA)
  • Lots "ramassage" (cantines contenant du matériel médical et qui seront, le cas échéant, chargées dans un VTU - véhicule tous usages)
  • Equipements de protection individuels adaptés en cas d'intervention présentant un risque biologique (EPI BIO)

Les procédures de prise en charge des victimes


Le service de santé et de secours médical de l'Isère a établi plusieurs fiches de procédures opérationnelles pour la prise en charge des victimes. Ces fiches sont destinées aux secouristes, infirmiers et médecins qui interviennent dans le cadre du secours d'urgence :


ETAT-MAJOR
24 rue René Camphin - CS 60068 - 38602 FONTAINE cedex - Facebook Twitter Youtube