Intégrer une équipe spécialisée

Votre barre d'outils Augmenter la taille de la police (grande).Diminuer la taille de la police (petite).Augmenter les contrastes en inversant les couleurs.La mise en forme courante correspond à celle par défaut. Pour imprimer le document, utilisez les fonctionnalités de votre navigateur. Envoyer à un ami

Les spécialités opérationnelles :

Un sapeur-pompier peut s'engager pour une durée minimale de 3 ans au sein d'une, ou plusieurs, spécialité opérationnelle (sachant qu'il existe des incompatibilités entre certains cumuls). Pour figurer sur une liste opérationnelle, il est nécessaire d'être qualifié (avoir le diplôme, la formation ou l'unité de valeur correspondante), apte médicalement, entraîné (formation de maintien des acquis) et avoir le grade adéquat.

Ces spécialités sont destinées à être engagées lors d'opérations nécessitant la mise en œuvre de moyens spécifiques ou de compétences particulières, conformément aux guides nationaux de référence lorsqu'ils existent, et aux consignes du guide opérationnel élaborées pour chaque spécialité.

Pour chaque spécialité sont définis des centres supports disposant de moyens en personnel et en matériels (mobiliers et immobiliers). La liste de ces centres est déterminée par le groupement opérations du SDIS38.

Les spécialités techniques et logistiques :

Un sapeur-pompier peut développer ses compétences en participant à des formations appartenant à la spécialité technique qui comprend l'éducation physique et sportive (EPS), la formation (FOR), la prévention (PRV), la prévision (PRS), les transmissions (TRS) et la conduite (COD).

Ces deux dernières spécialités ainsi que la gestion opérationnelle et commandement (GOC) sont considérées comme des spécialités techniques et logistiques à caractère opérationnel.

L'encadrement des spécialités :

Les spécialistes sont placés sous la responsabilité d'un officier ou sous-officier de sapeur-pompier désigné par le directeur départemental, le conseiller technique départemental (CTD).

L'emploi de conseiller technique départemental est tenu par un sapeur-pompier remplissant les critères définis dans le guide national de référence pour la spécialité considérée. Il intervient sur les plans administratifs et techniques (avis des candidatures, proposition d'engagement de crédits, ...), sur la formation des personnels (organisation de stages et participation aux jurys d'examens) et au niveau opérationnel (engagement de personnes et retour d'expérience).

Les conseillers techniques départementaux (CTD) sont placés sous la responsabilité d'un responsable de pôle, le cas échéant, qui est un manageur et un coordinateur des spécialités du pôle. Il est l'interlocuteur privilégié du groupement opérations, notamment dans l'expression des besoins en personnel et en matériel. Il veille également à organiser l'action des conseillers techniques départementaux.


ETAT-MAJOR
24 rue René Camphin - CS 60068 - 38602 FONTAINE cedex - Facebook Twitter Youtube