Appel d'urgence
Appels d'urgence
18
ou 112
Rejoindre le Sdis Sapeur-pompier volontaire Sapeur-pompier volontaire

Sapeur-pompier volontaire

Vous aussi, devenez sapeur-pompier volontaire !

Pour être sapeur-pompier volontaire (SPV), il faut être motivé et disponible, désirer être utile à la collectivité et vouloir vivre des moments de solidarité.

Les conditions d’engagement et le recrutement

Si vous souhaitez devenir Sapeur-pompier volontaire (SPV), vous devez remplir plusieurs conditions :

  • Avoir entre 16 ans et 60 ans. Le candidat est mineur doit être pourvu du consentement écrit de son représentant légal
  • Jouir de ses droits civiques
  • Ne pas avoir fait l'objet d'une condamnation incompatible avec l'exercice des fonctions, mentionnée au bulletin n°2 du casier judiciaire
  • Satisfaire à des critères d'aptitudes physiques
  • Être en situation régulière au regard des dispositions du code du service national
  • Être apte médicalement. Un examen médical est pratiqué par un médecin sapeur-pompier

Après avoir rencontré le chef de caserne et le chef de centre, le candidat est convoqué au Centre de formation départemental, pour une demi-journée d’accueil et de recrutement, au cours de laquelle il va passer des épreuves écrites et physiques pour évaluer ses capacités.

Pour devenir sapeur-pompier volontaire, les candidats sont évalués sur plusieurs épreuves sportives comme un test d’endurance appelé « Luc Léger » (arriver à la borne avant le bip), une série de pompes, un parcours de robustesse avec des épreuves de force et d’endurance, mais aussi le test du vertige et enfin, le test du confinement.

Voici un aperçu des épreuves en vidéo :

Chargement ...

 Le candidat doit également avoir un minimum de savoir théorique (niveau classe de 5e) pour comprendre les enseignements de sa formation initiale. Composition des tests :

  • Une épreuve de compréhension de texte (30 min), où sont évalués la compréhension du texte, l’orthographe et la forme rédactionnelle
  • Une épreuve de calculs mathématiques simples (30 min) où sont appréciés la maîtrise des conversions d’unités, la règle de trois, la résolution de problèmes simples, le calcul d’heures

 

La demi-journée d’accueil et de tests permet également au candidat de découvrir le Sdis de l’Isère et ses acteurs. Le candidat qui passe avec succès les épreuves est invité à signer la Charte du sapeur-pompier volontaire. Ce document formalise les engagements que le candidat prend à l’égard du service et des missions qu’il sera amené à réaliser.

Les candidats justifiant d’un diplôme au moins du niveau Bac + 3 peuvent être recrutés directement en tant que lieutenant de sapeur-pompiers volontaires.

La formation

Les sapeurs-pompiers volontaires sont engagés en principe au grade de sapeur pour une période de cinq ans, tacitement reconduite. La première année constitue une année probatoire.

Tout sapeur-pompier volontaire bénéficie d’une formation initiale à la suite de son engagement, puis participe aux formations de maintien et de perfectionnement des acquis tout au long de sa carrière.

La formation initiale est d'une durée de 29 jours répartis sur 3 stages (Transverse, équipier secours à personnes, équipiers incendie et opérations diverses). Cette formation modulaire est à valider avant la fin de la période probatoire.

La formation continue obligatoire de 40 heures est organisée essentiellement dans les centres d'incendie et de secours en week-end.

Au centre départemental de formation, un plateau technique permet de voir et d'affronter le feu en conditions réelles dans de bonnes conditions de sécurité. Les pompiers isérois gagnent ainsi en technicité et en efficacité lors des interventions.

Une convention entre le Sdis et l'employeur

Associer le volontariat et l’activité professionnelle n’est pas incompatible !

Par sa présence, le salarié ou l’agent sapeur-pompier volontaire contribue à la sécurité de son entreprise, car il est non seulement formé mais dispose également d’une expérience de secouriste et de lutte contre les sinistres. Il est aussi un employé sur qui on sait compter, avec l’esprit d’équipe, le sens des responsabilités, de l’initiative, de la rigueur…

Grâce à la convention Sdis/employeur, l’employeur peut contribuer à la qualité des secours et bénéficier d'une compensation financière ou d’avantages fiscaux pour l’activité du sapeur-pompier volontaire prise sur le temps de travail.

Cette convention, librement négociée et conclue entre le Sdis de l'Isère et l'entreprise ou la collectivité publique, pose un cadre aux conditions de disponibilité du sapeur-pompier volontaire sur son temps de travail, tant pour la formation que pour la disponibilité opérationnelle.

Les employeurs privés et publics peuvent bénéficier des mesures suivantes :

 

Par convention avec le Sdis, au titre de la subrogation :
L'employeur public ou privé a la possibilité de percevoir en lieu et place du sapeur-pompier volontaire, soit un remboursement aux frais réels, soit les indemnités horaires de celui-ci en cas de maintien de sa rémunération et des avantages y afférents (et dans la limite de ceux-ci) durant son absence pendant le temps de travail effectif.

Au titre de la formation professionnelle :

  • Employeur public : possibilité d'inscrire la formation des sapeurs-pompiers dans les priorités des plans de formation des ministères, administrations publiques et établissements publics. La formation est alors intégralement prise en charge par le Sdis.
  • Employeur privé : possibilité d'admettre au titre du financement de la formation professionnelle continue, la part de la rémunération et des charges sociales correspondant à l'absence pour formation du sapeur-pompier volontaire pendant son temps de travail effectif.

Au titre du mécénat (uniquement secteur privé) :
L'employeur peut bénéficier dans la limite de 5 ‰ du chiffre d'affaires, d'un abattement d'impôt sur le revenu égal à 60 % du montant équivalent à la rémunération du SPV (et aux charges sociales afférentes) qui a été maintenue pendant la mise à disposition du salarié à titre gratuit durant son temps de travail effectif pour de la formation et/ou des missions opérationnelles.


Comment en bénéficier ?

  1. En demandant l'établissement d'un relevé mensuel des heures de mise à disposition du SPV, co-signé par le Sdis de l'Isère et l'employeur.
  2. La délivrance d'une attestation de dons par le Sdis destinée à l'administration fiscale.

Contact

Pour contacter le groupement volontariat :

  • Mail : gvol.sec@sdis38.fr
  • Téléphone : 0476268974

Rejoignez-nous !


Vous souhaitez devenir sapeur-pompier volontaire en Isère ?

Remplissez le formulaire ci-dessous et cliquez sur "envoyer" : vous serez re-contactés par les chefs ou les référents volontariat des casernes les plus proches de votre domicile et/ou de votre lieu de travail qui vous donneront les informations nécessaires.


Captcha anti-spam
(Regénérer)

* Champ obligatoire

Conformément à la loi Informatique et Libertés du 6 janvier 1978 réformée, vous disposez d'un droit d’accès, de modification, de rectification et de suppression des données vous concernant. Afin d'exercer ce droit nous vous invitons à nous contacter.