Appel d'urgence
Appels d'urgence
18
ou 112
Conseils et prévention La prévention au quotidien Sirènes d'alerte : les bons gestes

Sirènes d'alerte : les bons gestes

Sirènes d’alerte : que doit-on faire lorsqu’elles sonnent ?

En cas de catastrophe naturelle ou technologique, présentant un danger pour la population, les autorités publiques peuvent lancer le plan Orsec (Organisation de la réponse de sécurité civile). Cela se matérialise entre autres par le déclenchement du système d’alerte et d’information des populations (SAIP). Ce sont des outils qui permettent d’avertir la population concernée. Cela passe notamment par la diffusion de messages sur les panneaux lumineux, sur les réseaux sociaux via les comptes officiels ou par le déclenchement de sirènes d’alerte, que l’on entend tous les premiers mercredis du mois à midi. En cas de rupture des barrages, une corne de brume retentira.

Attention, le signal émis par les sirènes en cas d’alerte ne sera pas tout à fait le même que celui diffusé lors des essais. En effet, le cycle qui dure 1m41, avec un son montant et descendant, sera émis trois fois, avec un intervalle de 5 secondes pour les séparer. La fin de l’alerte sera annoncée par un signal continu de 5 secondes.

Que devez vous faire si vous entendez cette sonnerie ?

  • Mettez-vous en sécurité ! Ne prenez pas votre véhicule afin de ne pas encombrer les voies de circulation pour faciliter l’action des secours. N’ouvrez pas les fenêtres, vous devez rester confiné et ne vous installez pas près des fenêtres, qui pourront potentiellement se briser en cas d’explosion et vous blesser. N’allumez pas de flamme car suivant la pollution de l’air, il pourrait s’enflammer. Ne quittez pas votre abri avant d’y avoir été autorisé, officiellement. Ne prenez pas non plus l’ascenseur, car vous pourriez rester coincé en cas de coupure de courant.
    Si les consignes sont de vous confiner, coupez la climatisation, le chauffage et la ventilation, bouchez les ouvertures (fentes, portes, aérations, cheminées…) afin de vous protéger et fermez les volets.
    Si les consignes sont d’évacuer, il ne faut pas prendre de risque inutile et se rendre calmement soit en hauteur en cas de rupture de barrage ou d’inondation, soit à l’extérieur en cas de séisme.
  • Informez-vous. Attention, en cas de situation de crise, les réseaux téléphonique et internet pourraient ne pas fonctionner. Privilégiez les ondes hertziennes (radio) et les stations de Radio France (France Bleu, France Info, les radios locales) ou les chaines de France Télévision. Ne téléphonez qu’en cas d’urgence vitale, pour ne pas surcharger les lignes.

  • N’allez pas chercher vos enfants à l’école. Ils sont pris en charge par leurs enseignants.

Pour vous préparer, des brochures sont disponibles sur le site du ministère de l'Intérieur.