Appel d'urgence
Appels d'urgence
18
ou 112
SDIS 38 Actualités Dernières nouvelles

Troisième semaine pour les stagiaires de la formation initiale

Article Publié 19/09/2019

Les 23 stagiaires qui suivent actuellement la formation initiale pour devenir sapeur-pompier professionnel non-officier (FI SPPNO) terminent leur troisième semaine de formation au sein du Sdis de l’Isère. Leurs journées sont rythmées entre formations théoriques, sport et manœuvres, afin de valider leurs modules. Ils termineront le secours d’urgence aux personnes d’ici la fin de la semaine prochaine et le secours routier d’ici la fin du mois. Ils se consacreront ensuite pleinement à l’incendie, aux opérations diverses et à la culture professionnelle.

« Tout se passe bien. La fatigue commence toutefois à se faire sentir », indique le sergent chef Frédéric Deflandre, responsable pédagogique de la FI.

Les stagiaires sont en effet mis à rude épreuve. Certaines manœuvres sont effectuées de nuit, pour qu’ils apprennent à gérer toutes les situations. « Le plus dur c’est l’enchaînement, mais cela reste très intéressant. Le niveau sportif est très élevé, ce qui est plutôt pas mal », confie Kévin Dumignard, 21 ans, actuellement sapeur-pompier volontaire au Péage-de-Roussillon depuis trois ans.

En effet, tous les stagiaires, âgés de 20 à 36 ans, se sont préparés au concours, avant d’intégrer la FI. Ils étaient aussi nombreux à être sapeurs-pompiers volontaires avant de décider d’en faire leur métier. « On nous apprend à être plus précis. On nous demande plus de réflexion et de décision, on est plus autonome », explique Kévin, qui a aussi suivi la formation de Jeune sapeur-pompier (JSP).

Aurélie Boussemart, 23 ans, sapeur-pompier volontaire à Meylan depuis plus de trois ans confirme : « On nous demande beaucoup de rigueur, de précision. On va chercher les détails, c’est plaisant. Mais les bases sont les mêmes pour les volontaires et les professionnels, alors que la population se rassure, elle est bien protégée ! ».

Les stagiaires ont participé à une manœuvre incendie en dehors du centre de formation départemental. L'occasion de s'exercer dans des lieux inconnus.1/13
Sous l'oeil de leurs formateurs, ils ont participé à plusieurs scénarios.2/13
Après chaque exercice, débriefing avec les formateurs.3/13
L'occasion de donner des conseils à appliquer et de corriger certains gestes.4/13
Les stagiaires ont effectué plusieurs exercices incendie. Ils étaient répartis sur trois ateliers.5/13
Les stagiaires ont participé à une manœuvre incendie en dehors du centre de formation départemental. L'occasion de s'exercer dans des lieux inconnus.6/13
Les formateurs ont corrigé certains gestes et donné de bons conseils.7/13
Les manœuvres s'effectuaient sous l’œil des formateurs.8/13
Les manœuvres s'effectuaient sous l’œil des formateurs.9/13
Les manœuvres s'effectuaient sous l’œil des formateurs.10/13
Les manœuvres s'effectuaient sous l’œil des formateurs.11/13
Après chaque exercice, débriefing avec les formateurs.12/13
Les stagiaires ont aussi effectué du secours routier.13/13