Appel d'urgence
Appels d'urgence
18
ou 112
SDIS 38 Actualités Dernières nouvelles

Christophe Jobazé, infirmier de sapeur-pompier, plongera sous la glace pour lutter contre la mucoviscidose

Article Publié 12/03/2020

Christophe Jobazé lors d'un entraînement avec son coach.Christophe Jobazé a plusieurs casquettes. Il est infirmier. Il est infirmier de sapeur-pompier volontaire affecté à la caserne d’Echirolles. Il pratique la plongée en apnée à haut niveau. Il a fondé une association baptisée Caudale&Apnée. Il soutient la recherche dans la lutte contre la mucoviscidose.

Lorsque toutes ses facettes se mélangent, cela donne un rendez-vous à ne pas manquer le 13 mars à Chamrousse avec une plongée en apnée sous la glace, pour récolter des fonds qui seront intégralement reversés à la recherche contre la mucoviscidose. « Il s’agit, de par ce défi sportif en condition extrême, de valoriser le combat pour le souffle et les actions menées par l’association Vaincre la mucoviscidose. C’est un dépassement de soi tourné vers l’autre », confie l’infirmier. En effet, la mucoviscidose est une maladie rare et génétique qui touche principalement les voies respiratoires et le système digestif. Considérée comme une maladie orpheline, la recherche est financée à 90% par des dons privés.

A midi, si le temps le permet, des skieurs, dont certains sont sapeurs-pompiers, descendront jusqu’au bord du lac, sur le site de plongée sous glace DiveXtreme avec une première banderole et rejoindront le public sur les berges. Les plongeurs de l’équipe sécurité, dont un sapeur-pompier professionnel, se mettront également à l’eau pour les dernières inspections.

En parallèle, Christophe Jobazé commencera sa préparation mentale dans le chalet dédié à cet effet jusqu’à 12h30. Puis, il se mettra à l’eau, accompagné de son coach et d’une équipe technique, et effectuera quatre traversées dans une eau à 1°, sous 1,50m de glace, reliant deux trous séparés de 15-20m.

La première traversée servira d’échauffement. Lors de la deuxième, il prendra son temps avant de replonger pour cette fois déployer une banderole sous la glace. La dernière longueur sera pour clore l’événement. Il sera accompagné d’une équipe technique qui le filmera, la couche de glace ne permettant pas au public de le voir évoluer sous l’eau.

Le site est accessible au public, qui pourra le soutenir moralement, mais aussi l’aider dans sa lutte, car une cagnotte est disponible en ligne, mais il sera également possible de faire un don, qui sera intégralement reversé à la recherche fondamentale et clinique, « car je veux vraiment aider à la base », souffle le plongeur.